jeudi 13 juin 2019

Bon anniversaire, Sabine ! Et le tai-chi d'abord !

Une petite surprise pour l'anniversaire de notre professeur Sabine, une chanson "Le tai-chi d'abord" composée par Agnès sur l'air de "Les Copains d'abord" (Georges Brassens) avec Agnès et Stéphane à la guitare et la chorale amateur du club, qui s'est bien débrouillé !
Voici ce texte impérissable:

Pour suivre la voie du tao
C'est sûr qu’il faut se lever tôt
Tout fair’ pour relâcher le corps
Relâcher le corps
Sabin’ ne s'est pas levée tard
Pour nous apprendre tout son art
Oui c’est un art, pas du folklore
Le tai chi d’abord !

Décortiquant les treiz' postures
Ou le Dieu d'la littérature
Elle ne ménage pas ses efforts
Pour qu'on soit plus forts
Tous ses conseils au fil de l'eau
Nous ont rendus bien moins ballots
Ensemble nous chantons alors :
« Le tai chi d’abord ! »

Simple fouet et fleur de lotus
Bien répéter c'est pas du luxe
Tous les mouv’ments sont indolores
C'est la règle d'or
Tout est dans les textes classiques
Mais pour comprendr' faut qu'on s'applique
Sabine y tient, on est d'accord,
Le tai chi d’abord !

On n’est pas des champions non plus
Quand on se lance dans le Da Lu
Bien s'aligner, la tête, le corps
La tête et le corps
Sans parler du Peng Lu An Ji
Pour progresser tout est permis
En profondeur ou sur les bords
Le tai chi d’abord !

Assis, debout, pattes en canard
Le pire c’est qu'on n'en a pas marre
D'répéter toujours et encore
Sabine n'a pas tort
De nous aiguillonner sans cesse
Pour qu'enfin on marche en souplesse
Comme un chat, pas un dinosaure!
Le tai chi d'abord !

C'est « un pour tous » et « tous pour un »
La même allure, le même train,
Ensemble nous bougeons le corps
En cœur et encore
Accélérer, au grand jamais,
« Restez ensemble s'il vous plaît ! »
Sabine a dit ! mille sabords !
Le tai chi d’abord !

Des élèv', tu en as beaucoup
Très motivés et prêts à tout
Allant tribord, allant babord
Sans pencher le corps
Nous te suivons sans crier gare
Comme une armée de p’tits canards
Nous te chantons sur ces accords :
« Sabine, on t'adore ! »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire