mardi 11 mai 2021

Que fleurissent mille éventails !


   Anne

    Caroline

    Elisabeth

En voilà en tout cas trois bien inspirées ! Stage d'éventail de Sabine, Dimanche 9 mai 2021. Photos de Hélène Averous

Maître Wang Zi-Ping en démonstration d'épée

Je ne connais pas bien ce maître ni ce qu'il pratique vraiment mais le duo avec sa partenaire est impressionnant d'élégance et de fluidité! Je n'ai pas trouvé non plus la date de la vidéo...

dimanche 9 mai 2021

Lenteur et rapidité

Cette année, nous expérimentons la vitesse sur quelques mouvements de notre forme. On constate que l’équilibre, la verticalité, la coordination sont mis à mal sur des mouvements qu’on croyait maîtrisés; ça continue à me poser question...

Ceux qui ont fait de la voile ont sûrement entendu un jour : "Qui sait naviguer par petit temps, sait naviguer par gros temps!" Mais en tirant des bords par vent de force 1 avec brio, on ne s'imagine pas passer le Cap Horn sous la tempête, la fleur au fusil.



De même en cuisine, une mayonnaise montée lentement peut-elle atteindre toutes les qualités d’une bonne mayonnaise? (je vous fais grâce des photos de mayonnaises montées lentement ou vite…)

Vous avez sûrement d'autres exemples qui pourraient éclairer cette question.
Agnès

mardi 13 avril 2021

lundi 12 avril 2021

Programme des Cours Zoom semaine du 12 avril

Lundi 19h15 : 2ème duan 1ère partie 
Mardi 19h15 : fin du 2ème duan et dame de jade 
Mercredi 19h15 : 1er duan : simple fouet 
Jeudi 19h15: 3ème duan : 2ème et 3ème partie

dimanche 11 avril 2021

Du rythme

Depuis quelques séances, Sabine introduit parfois un rythme ternaire dans le rythme binaire de la forme. La respiration

CHI!                                                                           HO!

 

devient

XU !                                SONG !                                        FANG !


 (rassembler)                                   (suspendre)                              (restituer)

C’est l’occasion de nous rendre compte si notre « Song » est vraiment « Song ». Dans la fermeture apparente, nos coudes sont-ils assez relâchés au moment magique de la suspension?

Passer d’un rythme binaire à un rythme ternaire sans changement de vitesse n’est pas forcément trivial pour un pratiquant de tai chi chuan. Mine de rien, on glisse vers un petit cours de solfège. Pour éclaircir cette histoire, voilà ICI le tuto d'un jeune batteur, au charmant accent québécois, qui explique ce tour de passe-passe... (prévoir 16 minutes et une batterie)

Gardons le rythme !

Agnès

dimanche 4 avril 2021

À vos claps pour la 100ème!

Mardi prochain, 6 Avril 2021, ce sera le 100ème vidéo cours en live de Sabine, depuis le numéro 1 du 7 avril 2020, sachant qu'il y en avait eu quelques video cours avant, en replay. Voilà un bel exemple de persévérance ! Merci à Sabine et bravo à veux qui l'ont suivi. 

1er duan géographique

Le clin d‘œil de cette semaine va à nos chers débutants de cette année, qui parviennent à beaucoup progresser malgré les vents contraires! Grand bravo à eux!

Le plus difficile quand on apprend le 1er duan, ce sont souvent les changements de direction, plus inattendus que dans les 13 postures.

Sabine nous a proposé de nous placer sur une horloge posée à plat, et de nous prendre pour la petite aiguille (la lente):

  • on est debout au centre du cadran, on se prépare et on ouvre le bal à midi,
  • on cueille à droite à 2h et à gauche à 10h (à 1h30 et 10h30 pour les plus ponctuels),
  • on pousse à gauche vers 9h,
  • on balaye et on fiche à 10h30,
  • on se retourne à 4h30 pour parer, saisir la queue de l’oiseau, faire une fermeture apparente,
  • on recommence les 3 actions à 1h30
  • on cueille à droite à 3h, et
  • simple fouet à 3h et 9h

Pour l’instant on en est là….

Pour ceux qui comme moi mettent trop de temps à visualiser la petite aiguille, voilà une version géographique :

  • D’abord on se campe au milieu de la France, debout sur Bourges, les yeux rivés sur Calais. On se prépare et on ouvre dans cette direction.
  • Puis on regarde vers Metz pour cueillir à droite -hauteur épaule- (cueillette des mirabelles)
  • Ensuite on cueille à gauche à Saint Pol de Léon (des artichauts)
  • On jette un œil nostalgique vers Calais (?) avant de pousser vers la gauche plein Ouest (on est à La Rochelle, face à la mer, cheveux en arrière)
  • On dirige un partenaire vers Besançon mais sans regarder Besançon, car ce qui nous intéresse le plus, c’est Rennes et ses balayeurs. Là on balaie tout simplement, et on s’en fiche du reste.
  • Et puis on fait volte-face, direction Grenoble, pour parer, saisir la queue d’un oiseau (d’une bergeronnette par exemple), et fermer apparemment.
  • Mais ça continue à Troyes, même histoire et mêmes trois actions.
  • Puis on regarde Besançon, qui finalement nous attire puisqu’on peut y cueillir de la cancoillotte (hauteur estomac). Si ça peut se servir fouetté tant mieux, simple fouet donc et distribution fifty-fifty entre les Bisontins et les Rochelais.


Pour l'instant on en est là …

Si ça vous semble trop franco-français, vous pouvez concocter une version à l'échelle européenne, mondiale, interstellaire, ou toute autre proposition qu'on publiera ici. Le concours est lancé ;-)

Agnès